La procédure Ebola lancée à Zaventem pour une passagère

Une passagère qui est tombée malade pendant un vol en provenance du Sierra Leone a été placée en quarantaine à bord puis transportée à l’hôpital Saint-Pierre de Bruxelles. Les résultats des tests médicaux sont attendus ce lundi après-midi. Ils devraient indiquer si la patiente souffre d’Ebola.

Une personne suspectée de porter le virus Ebola a été prise en charge lundi matin à Brussels Airport et transportée à l'hôpital Saint-Pierre de Bruxelles, ont indiqué les autorités de l'aéroport de Zaventem et le ministère de la Santé publique. La passagère est tombée malade alors qu'elle se trouvait à bord d'un avion en provenance de Freetown, au Sierra Leone.

L'équipage a immédiatement averti l'aéroport de Bruxelles et les autorités sanitaires belges, a précisé Jan Eyckmans, porte-parole du service public fédéral Santé Publique. L'avion a atterri à Bruxelles vers 4h30 ce lundi matin et l'aéroport a activé la procédure mise en place dans le cadre de l'épidémie du virus Ebola.

"Le médecin de l'aéroport et les pompiers sont montés à bord de l’appareil et ont décidé de transférer la personne à l'hôpital", ajoutait Florence Muls, porte-parole de l'aéroport. Les équipes de la Santé publique, déjà présentes à l'atterrissage de l'avion, ont alors pris la malade en charge.

La personne a été transférée à l'hôpital Saint-Pierre pour subir des examens. Elle a été placée en quarantaine et les résultats des tests sont attendus ce lundi après-midi. Ils devraient indiquer s’il s’agit effectivement d’un cas d’Ebola.

Les autres passagers ont également passé des contrôles supplémentaires à l'aéroport et seront tenus au courant des résultats des examens médicaux du passager malade.