Le directeur du M HKA curateur de la Biennale de Moscou

Bart De Baere (photo), qui dirige le Musée d’art contemporain d’Anvers (M HKA) depuis 2002, a accepté l’invitation à chapeauter l’édition 2016 de plus grand événement artistique de Moscou malgré les relations (géo)politiques et culturelles tendues avec la Russie.

Pareille invitation à diriger l’édition 2016 de la Biennale de Moscou, "est pourtant justement le moment où il faut se demander si l’on veut suspendre son engagement", estime Bart De Baere, directeur depuis 2002 du Musée d’art contemporain d’Anvers. Selon lui, il est cependant "mieux que soit conservé un espace public pour l’art contemporain d’où l’on puisse réfléchir à l’avenir, plutôt que de le faire disparaître à cause des forces du moment".

Le M HKA (photo) possède d’ailleurs une grande collection de l’ancienne Union soviétique et se considère comme un véritable musée "eurasien", avec pour but d’apaiser notamment la peur de l’Europe envers la Russie et l’Asie.

"Le thème de la Biennale est ‘une Europe progressive’, avec Moscou comme lieu de rencontre entre l’Europe et l’Asie", explique Bart De Baere. "Les artistes apporteront chacun leur vision du monde".

La Biennale de Moscou a été fondée en 2005. Les curateurs des éditions passées étaient notamment l’Allemand Peter Weibel du Musée ZKM à Karlsruhe, le Français Jean-Hubert Martin (ancien curateur du Centre Pompidou) et la Belge Catherine de Zegher, qui dirige actuellement le Musée des Beaux-Arts de Gand.

La prochaine édition de la Biennale de Moscou ouvrira ses portes le 17 septembre 2016.

Bram Goots