Interdit de parler de politique avec les clients

La direction d’Olivier Dachkin, la plus importante chaîne de salons de coiffure de Belgique, a formellement interdit à ses employés de discuter de sujets politiques ou religieux avec leurs clients. L’information est rapportée par le quotidien Het Nieuwsblad.
© Yadid Levy

"Il est formellement interdit de parler politique ou religion avec les clients". Cette consigne étonnante a été donnée par le groupe Olivier Dachkin, qui gère la plus importante chaîne de salons de coiffure de Belgique, à ses employés.

Elle est d’ailleurs aussi affichée en toutes lettres dans les salons de la chaîne.

Si un client commence à aborder un tel sujet, le coiffeur est prié de couper court à la conversation et d'aborder plutôt d'autres sujets tels que le temps, la coiffure ou la famille.

D’après les responsables du groupe, les discussions sur la religion ou la politique conduiraient trop souvent à des désaccords.