Démantèlement d’une bombe de la Grande Guerre: mille personnes évacuées

Le Service d’enlèvement et de destruction des explosifs (SEDEE) a procédé au démantèlement d’une bombe d’avion datant de la Première guerre mondiale. Celle-ci contenait encore des explosifs, ce qui a engendré l’évacuation d’environ mille personnes.

Sur place, la SCNB avait lancé des fouilles du sol dans le cadre de la construction d’un nouveau site. La zone est en effet connue pour avoir été lourdement bombardée durant la Grande Guerre.

Dépêchés sur les lieux, des membres du SEDEE ont décidé de mettre la bombe hors d’état de nuire. Il s’agit d’une bombe anglaise de 125 kilos, contenant 50 kilos d’explosifs.

Le démantèlement a impliqué l’évacuation tôt ce matin des habitants de plusieurs rues situées dans un rayon de 480 mètres. "Environ mille habitants se trouvaient dans la zone rouge", a précisé le bourgmestre Frank De Vis (N-VA). "Tout s’est bien déroulé. La plupart des gens ont pu se rendre chez des proches. Une soixantaine de personnes, dont dix enfants, ont été accueillis au sein de l’école communale", a-t-il ajouté.

Les personnes vivant dans un rayon de 480 à 730 mètres ont pour leur part été appelées à rester chez eux, fenêtres et portes fermées. Ce n’est pas la première fois que les habitants de Melle sont confrontés à ce genre de situation. "Ils ne sont plus surpris lorsque ça arrive", indique le bourgmestre. "On sait ici que de nombreux engins militaires sont restés sur place après la guerre. Les gens en tiennent compte, ce qui facilite les évacuations".

Le démantèlement a provoqué d’importantes perturbations sur la ligne ferroviaire entre Gand et Bruxelles. A l’heure actuelle, les trains circulent toutefois à nouveau normalement.

Copyright 2012