Prositution à Bruxelles: 7 personnes interpellées dont 4 Français

Durant une opération menée dans la nuit de vendredi à samedi, de 22H45 à 6H00, dans le quartier de prostitution autour de la rue d'Aerschot à Schaerbeek, 119 personnes dont 54 Français ont été contrôlés. Les policiers ont procédé à sept arrestations administratives pour troubles à l'ordre public dont quatre concernant des Français, a indiqué samedi la police de la zone de Bruxelles-Nord.

En matière d'infractions de roulage, on dénombre 14 procès-verbaux dressés pour des véhicules immatriculés en Belgique et sept perceptions immédiates auprès de conducteurs français.

Cette opération a mobilisé 40 policiers dont cinq français. La présence de la police française permet d'identifier plus efficacement les véhicules déclarés volés en France qui sont fréquemment retrouvés dans ce quartier bruxellois, selon la police bruxelloise.

La collaboration entre la police de Bruxelles-Nord et des polices françaises, entérinée vendredi soir, sera officialisée par la signature d'un protocole d'accord. Elle est en place depuis 2008. Elle vise à lutter contre les troubles causés par des touristes français dans ce quartier de prostitution.

Deux opérations de ce type sont menées par mois. En 2013, sur les 107 contrôles effectués en moyenne par opération, 43 ont porté sur des Français. Environ 2% des contrôles ont été suivis d'une arrestation judiciaire et 11% d'une arrestation administrative. Et 58% des personnes arrêtées administrativement étaient de nationalité française. Ces chiffres sont en baisse pour 2014, avec 6% d'arrestations administratives (dont 50% des personnes concernées qui étaient de nationalité française).

Au total, 125 contrôles ont été menés en moyenne par opération. Et 30% des personnes contrôlées étaient de nationalité française.