Les entrepreneurs flamands moins optimistes qu’avant

Les entrepreneurs flamands sont moins optimistes qu’au printemps dernier. C’est ce que révèle une enquête de conjoncture réalisée par le Voka, le réseau flamand des entreprises, à laquelle plus de 1.600 entreprises ont participé. Ces dernières semblent toutefois globalement maintenir leurs perspectives d’embauche et d’investissement.

Au printemps dernier, 44% des sondés pensaient que le nombre de commande et la production allaient augmenter. Aujourd’hui, moins de 35% estiment que cela va être le cas lors de six prochains mois.

Malgré cette perte d’optimisme, les entreprises maintiennent leurs perspectives d’embaucher et d’investir. Ainsi, tout comme au printemps dernier, un quart des entreprises s’attendent à embaucher davantage de personnel. L’idée est toutefois quelque peu ternie par un autre aspect : près de 16% des entrepreneurs pensent qu’il a falloir couper dans les effectifs, contre 11% auparavant.

Le nombre d’entreprises qui prévoient des investissements lors des six prochains mois reste quant à lui le même (35% des sondés).