Les étudiants dans les rues du pays ce lundi

A l'occasion de la journée internationale des étudiants du 17 novembre, la Fédération des Etudiants Francophones (FEF) et son homologue néerlandophone Vlaamse Vereniging van Studenten (VVS) organisent lundi une vaste journée d'actions avec huit manifestations simultanées dans huit villes du pays.

"Cette année, après la mise en place des nouveaux ministres de l'Enseignement supérieur, du côté francophone comme néerlandophone, les étudiants ne sont pas contents", affirme Corinne Martin, présidente de la FEF.

Les manifestations de lundi auront pour revendication générale "un enseignement supérieur de qualité accessible à tous." La question du gel du minerval, "remise en cause" selon la FEF, sera aussi au coeur des revendications tout comme la "sélection et la réduction du coût des études." Cette journée d'action revêt un caractère national: "les étudiants belges au nord comme au sud de la frontière linguistique rencontrent des problèmes similaires", fait remarquer le présidente.

A Bruxelles, le départ de la manifestation est prévu à 14h30 devant le cabinet du ministre de l'Enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles, Jean-Claude Marcourt, situé place Stéphanie. La dislocation est prévue devant le cabinet de son homologue flamande Hilde Crevits, situé boulevard Albert II. Le cortège empruntera la petite ceinture de Bruxelles pour relier ces deux points.

A Liège, la manifestation démarrera à 12h15 de la place Saint-Paul pour rejoindre le siège du PS situé place Sainte-Véronique. Un cortège est également prévu dans les rues piétonnes de Louvain-la-Neuve au départ de la place Montesquieu à 12h45. A Namur, Mons, Louvain, Anvers et Gand, les étudiants se rassembleront à midi sur les sites universitaires.