Plus de voyage au Rwanda pour un prêtre pédophile

Un prêtre pensionné du diocèse de Gand, qui a abusé d'enfants dans les années 80 au Congo et est aujourd'hui actif au sein d'une asbl qui s'occupe d'enfants orphelins au Rwanda, ne pourra plus disposer d'un visa pour voyager vers ce dernier pays, a fait savoir mardi le diocèse.

"Après contact avec le Consulat Général Honoraire du Rwanda, nous pouvons indiquer qu'Omer V. ne pourra plus disposer d'un visa pour voyager vers le Rwanda."

Le prêtre pensionné a abusé de plusieurs enfants alors qu'il enseignait dans un séminaire à Kolwezi, au Congo. Après son retour, il avait encore abusé d'une mineure lorsqu'il était curé à Mont-Saint-Amand (Gand). Après cela, il avait été mis à la retraite.

L'homme s'est ensuite consacré à son asbl venant en aide à des orphelins à Kigali au Rwanda, qu'il avait fondée en 1996. Malgré une interdiction du diocèse, il est resté actif au sein de l'association et s'est rendu plusieurs fois en Afrique il y a quelques mois.

Le dossier concernant Omer V. a été transmis à la Congrégation pour la doctrine de la foi et au parquet fédéral. Une lettre recommandée lui a été envoyée pour lui interdire de poursuivre ses activités avec l'asbl ainsi que de voyager. Il a indiqué par écrit au diocèse qu'il respecterait ces mesures.