Anvers s'arme de 35 nouvelles caméras de surveillance

Le collège échevinal d’Anvers a donné son feu vert pour le placement de 35 nouvelles caméras principalement destinée à la surveillance. Les caméras qui servent aujourd’hui à contrôler le trafic routier seront désormais également utilisées à cet effet. Les quartiers concernés par ce nouvel investissement sont le centre de la ville ainsi que le district de Borgerhout.

D’après le cabinet du bourgmestre Bart De Wever (N-VA), plusieurs critères ont été pris en considération pour déterminer les endroits où les nouvelles caméras doivent être placées. Il a ainsi été tenu compte des problèmes de nuisance, des chiffres de la criminalité et des appels d’urgence effectués dans certains quartiers.

Outre les 35 nouveaux appareils, certaines caméras de contrôle du trafic routier seront désormais également utilisées pour la surveillance. "Il serait fou de faire placer de nouvelles caméras alors qu’il y en a déjà tellement qui servent à autre chose", fait-on savoir.

L’administration communale souligne également que les demandes de surveillance issues des Anversois eux-mêmes ne cessent d’augmenter. D’après elle, environ quatre délits sont quotidiennement résolus grâce aux caméras. Toujours selon les chiffres de la ville, 69% des faits constatés par les caméras de surveillance concernent des cas de nuisance publique. Près de 25% sont directement liés à des faits condamnables.