Le Standard et Lokeren éliminés de l’Europa League

Les Liégeois sont rentrés bredouilles de Croatie, où ils se sont inclinés 2-0 face à Rijeka. De son côté, Lokeren sort également de la compétition, malgré sa victoire contre le Legia Varsovie. Le Club Bruges devra pour sa part patienter jusqu'à la dernière journée pour être certains d'accéder au prochain tour.

Le Standard voulait gagner jeudi à Rijeka afin d'augmenter ses chances de qualification au terme de la 5-ème et avant-dernière journée du Groupe H de l'Europa League. Mais il est rentré bredouille de Croatie, où il s'est en effet incliné 2-0. Une défaite synonyme d'élimination pour les Rouches, 4-èmes et derniers avec 4 points derrière Feyenoord (2-0 contre Séville), 9 points, Séville, 8, et Rijeka 7.

Cela a d'emblée chauffé devant Thuram, miraculeusement sauvé par Van Damme qui repoussa in extremis un tir du Brésilien Moises dans la lucarne à même la ligne de but (5e). Le gardien français du Standard fut ensuite battu par un envoi de Kramaric renvoyé par le poteau (21e).

Finalement Rijeka dut quand même attendre la 25è pour ouvrir la marque par Moises, de la tête sur un corner du spécialiste Jajalo (ex-Cologne). Kramaric obtint et transforma un penalty pour doubler le score à la 33e (2-0), alors que le dernier défenseur fautif, Arslanagic, était exclu.

Vinicius glissa le ballon entre les jambes du gardien Vargic en exploitant un centre au ras du sol de Milec à la 51e, mais en position hors-jeu. Il reprit ensuite de la tête un centre de Mpoku, le ballon étant semble-t-il dévié en corner par la main d'un défenseur (56e). L'arbitre suisse Stéphan Studer ne broncha pas. Deux belles possibilités de réduire le score venaient de s'envoler.

La défaite des Rouches aurait encore pu être remise en question par Mpoku à la 79, mais Vargic écarta son coup franc.

Lokeren éliminé malgré sa victoire

Dans un match où la défaite était interdite, Lokeren s'est imposé 1-0 face au Legia Varsovie, 1er du groupe L, lors de la 5e journée de l'Europa League jeudi soir au Daknam. Une victoire hélas inutile en vue d'une qualification pour le prochain tour car au même moment, Trabzonspor s'est imposé 3-1 face au Metalist Kharkiv et valide ainsi son ticket pour les seizièmes de finale.

Après son partage 1-1 concédé à domicile face aux Turcs lors de la 4e journée, Lokeren se devait de créer l'exploit contre le Legia Varsovie, premier du groupe L avec quatre victoires en autant de rencontres. Les Waeslandiens ont admirablement bien débuté la rencontre grâce à un but de Hans Vanaken tombé dès la 7e minute de jeu. Bien servi dans le grand rectangle par Junior Dutra, le jeune espoir belge a mystifié le portier adverse, Kuclak, d'une lourde frappe en pleine lucarne. Malgré une première période dominée par les Polonais, Lokeren a su conserver son avantage d'un but.

En seconde période, les hommes de Maes sont remontés sur la pelouse avec la ferme intention de réaliser le break. Via Overmeire d'abord, grâce à une frappe non cadrée à la 47e, et via De Pauw ensuite (51e et 60e). Le score ne changera plus malgré 3 occasions consécutives de Persoons, Dessers et Remacle en toute fin de rencontre.

Une victoire au goût amer pour Lokeren car les Waeslandiens sont officiellement éliminés de la compétition à la suite de la victoire de Trabzonspor.

Le Club ne perd pas espoir

Le Club Bruges a réalisé un match nul 0-0 sur la pelouse du Torino, jeudi soir lors de la 5e journée du groupe B de l'Europa League à l'occasion de son 275e match sur la scène européenne. Dans l'autre rencontre du groupe B entre Helsinki et Copenhague, ce sont les Finlandais qui se sont imposés sur le fil grâce à un but de Kandji (2-1, 90e). Les Blauw en Zwart devront donc patienter jusqu'à la dernière journée pour être certains d'accéder au prochain tour. Ils seront qualifiés le 11 décembre s'ils ne perdent pas à domicile face aux Finlandais par plus de trois buts d'écart. Autant dire que la qualification est en bonne voie.

Opposés aux coéquipiers de Jean-François Gillet, resté toute la rencontre sur le banc des remplaçants, les Brugeois ont réussi à tenir le Torino en échec. Lors d'une première période mouvementée, seuls les buts a manqué à l'appel. Malgré un premier acte à l'avantage des Italiens, les Brugeois ont réussi à rétablir l'équilibre grâce à des tentatives dangereuses de Vasquez (23e) et de Castillo (28e).

En seconde période, ce sont à nouveau les Italiens qui se montrent les plus entreprenants grâce, notamment, à deux occasions coup sur coup de El Kaddouri (57e) et de Martinez (57e) mais un grand Mat Ryan a permis au Club de préserver son domaine. Dans une dernière demi-heure entièrement à l'avantage du Torino, le FC Bruges s'est contenté de subir sans réagir. Grâce à un Ryan héroïque, le FC Bruges s'en est finalement sorti indemne et repart de Turin avec un bon point.