Knokke cherche un moyen de tenir les mouettes à distance

La commune balnéaire huppée de Knokke-Heist souffre de longue date de la prolifération de mouettes argentées. Fin mars prochain, lors de l’entrée en vigueur de l’heure d’été, elle lancera un projet-pilote. Le ramassage des ordures ménagères sera ainsi effectué la nuit plutôt qu’en journée, indique le quotidien Het Nieuwsblad.

Les sacs de poubelles déchirés par les mouettes affamées, qui jonchent le sol de l’élégante commune du littoral belge, sont un problème que Knokke-Heist tente de longue date de résoudre. Pour l’image de la cité balnéaire et pour ne pas effrayer les touristes.

De nombreuses mesures ont déjà été prises à cet effet, comme d’asperger les sacs de poubelles d’eau de Javel ou de les pendre aux poteaux d’éclairage. Mais sans beaucoup de succès. Les mouettes continuent d’agacer les riverains.

Un projet-pilote sera donc lancé avec l’entrée en vigueur de l’heure d’été, fin mars prochain. L’entreprise Horizon Net commencera alors à récolter les ordures ménagères la nuit plutôt qu’en journée. "Le projet-pilote aura lieu du 29 mars au 10 octobre", explique Frank Lippens, directeur de l’entreprise. "Afin qu’il s’avère un succès, nous demandons aux habitants, aux commerces et aux personnes qui ont une seconde résidence à Knokke-Heist de ne placer leurs sacs poubelles sur le trottoir qu’à partir de 21 heures".

L’échevin de l’Environnement, Paul Geerinckx, rappelle qu’il avait été envisagé d’installer des conteneurs à ordures en sous-sol. "Mais comme ce projet aurait été trop onéreux et que personne ne veut avoir des conteneurs souterrains dans son voisinage, nous avons lancé l’idée du ramassage nocturne des immondices".