Les jeunes Belges boivent trop d’alcool

La consommation d’alcool chez les jeunes âgés entre 15 et 24 ans est alarmante. C’est en tous cas ce que révèle une enquête de l’Institut scientifique de santé publique (ISP). Environ 20% des jeunes hommes sont en hyper-alcoolisation au moins une fois par semaine, ce qui équivaut à consommer six boissons alcoolisées ou plus à une même occasion. Un pourcentage qui s’élève à 10% chez les jeunes femmes.

D’après l’enquête, 85% de la population (de plus de 15 ans) consomme de l’alcool. Ce chiffre est resté stable depuis les premiers rapports réalisés en 1995. Le nombre de personnes qui consomment quotidiennement de l’alcool a pour sa part augmenté, passant de 8% en 1997 ) 14% en 2013.

Environ 8% de la population se retrouve en situation d’hyper-alcoolisation au moins une fois par semaine, et consomme donc six boissons alcoolisées ou plus en l’espace de cinq heures. Chez les jeunes, ce pourcentage est en hausse : il est passé de 12% en 2008 à 14% en 2013.

Parmi les jeunes âgés entre 15 et 24 ans, 19% consomment au moins six verres en l’espace de deux heures. L’ISP relève que ce phénomène, également nommé ‘binge drinking’, ne se répartit pas de manière égale selon les régions du pays. Ce comportement à risque touche plus les jeunes de la Région wallonne (29%) que ceux de la Région flamande (15%) ou bruxelloise (5%). Il concerne en outre davantage les hommes que les femmes.

Enfin, 6% de la population a tendance à trop boire. La consommation est considérée comme excessive lorsqu'elle s'élève à 14 verres d’alcool par semaine pour les femmes et 21 pour les hommes. Ce pourcentage est toutefois en recul par rapport à la période 2001-2008 (9%).

Notons que l’enquête de l’ISP a été menée auprès de 10.829 personnes (3.512 personnes résidant en Région flamande, 3.103 en Région bruxelloise et 4.214 en Région wallonne).
 

Les autres constats du rapport de l’ISP

D’après l’Enquête Santé 2013, près de la moitié des adultes (48%) et un jeune sur cinq sont en surcharge pondérale.

Environ 15% de la population a déjà consommé du cannabis et 5% en a consommé au cours des 12 derniers mois.

Pour ce qui des activités physiques, seuls 36% de la population consacre au moins 30 minutes par jour à la pratique de telles activités. Par ailleurs, 12% seulement de la population consomme cinq fruits et légumes par jour.

On remarque aussi que depuis une quinzaine d'années, l'utilisation de la pilule contraceptive ne cesse de diminuer au profit d'autres moyens de contraception, comme le stérilet ou l'anneau vaginal.

Enfin, l'étude souligne que les inégalités sociales se reflètent assez fortement au niveau de la santé bucco-dentaire. Plus leur niveau d'éducation est faible, plus les personnes ont tendance à avoir une mauvaise hygiène dentaire et à cumuler des problèmes à ce niveau.

Les plus consultés