Philips supprime 170 emplois à Turnhout

La nouvelle a été annoncée ce jeudi, lors d’un conseil d’entreprise exceptionnel. L’usine en province anversoise produit des lampes et du matériel d’éclairage classiques, pour lesquels la demande diminue progressivement, au profit des lampes LED. Le site de Turnhout, qui emploie actuellement 1.150 personnes, restera néanmoins ouvert. D’autres suppressions d’emplois seraient cependant à prévoir.

Le site Philips à Turnhout, où sont produits des lampes et du matériel d'éclairage, emploie actuellement 1.150 personnes, soit la moitié du personnel actif dans l’usine avant la restructuration qui a eu lieu il y a 3 ans. En juin 2012, 136 emplois avaient déjà également été supprimés. Lors d’un conseil d’entreprise extraordinaire, ce jeudi matin, la direction de Philips a annoncé une nouvelle suppression d’un total de 170 emplois.

En octobre dernier, une procédure de départ volontaire avait déjà été lancée. D’après les syndicats, 70 personnes y ont répondu, dont 66 ouvriers. Ce sont donc 100 personnes supplémentaires qui devront maintenant quitter la fabrique. Il s’agit de 16 ouvriers et de 84 cadres.

D’après la direction de Philips Turnhout, ces suppressions d’emplois sont inévitables. L’usine fabrique en effet des lampes et éclairages classiques à usage professionnel - comme des éclairages de rue, des lampes pour des magasins ou des stades sportifs. Mais la vente de ces éclairages subit la concurrence d’usines en Asie et la popularité grandissante des lampes LED.

Le moment où les pertes d’emplois tomberont à Turnhout n’est pas encore connu, si ce n’est que ce devrait être au courant de l’an prochain. Les syndicats espèrent pouvoir encore négocier une réduction de personnel moins importante. Lors d’une restructuration précédente, la direction avait promis que l’usine resterait ouverte au moins jusqu’en 2018, l’année où l’éclairage traditionnel devrait disparaître.

Mais l’extinction des feux a commencé à Turnhout. La direction a fait savoir qu’après 2015 également, il faudra prendre des mesures pour s’adapter à la diminution de la demande pour l’éclairage classique. "Philips Turnhout devient plus petit, mais plus fort. Philips Lighting a pour stratégie de vouloir rester le plus grand acteur dans le domaine de l’éclairage conventionnel professionnel et d’essayer de gagner des parts de marché. Le site de Turnhout reste le centre mondial de la connaissance et de la production pour les lampes conventionnelles innovatrices et d’excellente qualité pour nombre d’adaptations professionnelles", indiquait la direction.

Philips emploie environ 2.000 personnes en Belgique aujourd'hui. A l'aube des années 1990, les employés de Philips en Belgique étaient 18.000, avec des implantations aussi à Kontich et Roulers.