Le pays paralysé par les camions le 15 décembre ?

L'Union belge du transport (UBT) lance un appel aux chauffeurs de camion pour participer à la grève nationale de lundi et paralyser le pays, a-t-elle annoncé vendredi dans un communiqué. D'après le syndicat, le gouvernement Michel touche durement le secteur alors que la situation est déjà difficile à cause du dumping social.
Copyright 2012

Pour inciter les routiers à se mobiliser, la centrale de la FGTB placera durant la journée des banderoles à divers endroits du pays. "Chauffeurs de camion, paralysez le pays le 15 décembre", peut-on lire sur ces banderoles.

D'après le syndicat, le gouvernement Michel touche durement les chauffeurs de camion alors que leur situation est déjà difficile à cause du dumping social. En cinq ans, plus de 6.500 emplois ont disparu dans le secteur du transport, relève-t-il. Les chauffeurs belges, qui n'effectuent quasiment plus de trajets internationaux, gagnent beaucoup moins que par le passé, notamment parce qu'ils reçoivent moins d'indemnités de nuit, déplore l'UBT.

"Les chauffeurs belges sont donc touchés deux fois! Premièrement par le dumping social et maintenant par la politique d'économies du gouvernement Michel-De Wever. D'où notre appel à participer à la grève nationale. Contre le saut d'index et le gel des salaires! ", clame Frank Moreels, Secrétaire fédéral de l'UBT.