Les téléchargements bientôt plus chers pour le consommateur belge

A partir du 1er janvier, les consommateurs belges qui achètent des produits digitaux, tels que la musique, les applications, les livres électroniques, les films ou encore les jeux vidéo en ligne, paieront leur TVA en Belgique et non plus dans le pays où est localisé leur prestataire de services, c'est-à-dire presque toujours le Luxembourg. Un taux qui passera de 15 à 21%, lit-on mercredi dans Le Soir.
Photoshot. All rights reserved.

Ce changement a été imposé par l'Europe afin de mettre un terme à une concurrence fiscale déloyale entre Etats. Le Luxembourg était jusqu'ici le seul à en profiter, privant les autres des recettes TVA sur la consommation de leurs résidents.

On ignore encore combien cette mesure va rapporter à la Belgique. Le relèvement du taux de TVA en matière de chirurgie esthétique et de commerce électronique et la limitation du taux réduit sur la rénovation aux maisons de plus de 10 ans devraient, ensemble, rapporter à l'Etat 10 millions d'euros.

La plupart des sites d'e-commerce ont décidé de répercuter intégralement la hausse sur le consommateur belge.