L'effondrement de l'oeuvre d'Arne Quinze ne serait pas d'origine criminelle

Suite à l'effondrement partiel de l'installation de "The Passenger", la Fondation Mons 2015 a publié un communiqué ce jeudi après-midi dans lequel l'organisation annonce que les causes de l’incident survenu hier et qui concerne une partie réduite de la structure d’Arne Quinze, ne sont pas d'origine criminelle.

Concernant l’incident survenu hier vers 18h rue de Nimy sur une pointe de l’œuvre de "The Passenger", un procès-verbal a été rédigé par la Zone de Police, mais la Fondation Mons 2015 et l’équipe d’Arne Quinze écartent totalement la thèse criminelle.

Selon les architectes d’Arne Quinze, c’est un problème lié à une poutre de mauvaise qualité qui a cédé et a entraîné la chute de plusieurs planches de la structure "The Passenger".

Les conditions climatiques ne sont pour rien dans ce qui s’est passé. Tout le reste de la structure n’a pas du tout été atteint. La stabilité de l’ensemble a été certifiée par les experts d’Arne Quinze. Nonobstant cette affirmation, une étude supplémentaire et totalement indépendante sera réalisée dans les jours. Toutes les mesures de sécurité seront prises pour reconstruire la pointe de l'oeuvre endommagée.

Tous les coûts des travaux des jours à venir seront pris en charge par l’équipe d’Arne Quinze.

404 Resource at '/content/vrtnieuws/fr/error/404.sdi.html' not found: No resource found

Resource at '/content/vrtnieuws/fr/error/404.sdi.html' not found: No resource found

Cannot serve request to /vrtnws/fr/error/404.sdi.html on this server


Apache Sling