Le seuil épidémique de grippe bientôt atteint

La semaine dernière, environ 121 personnes sur 100.000 habitants se sont rendues chez le médecin pour des symptômes grippaux. Le taux de consultation a subitement augmenté. On parle d’épidémie lorsque la grippe est diagnostiquée chez au moins 141 personnes sur 100.000, pendant deux semaines d’affilée, indique l’Institut de santé publique.

Durant la dernière semaine de mesure - celle du 5 au 11 janvier 2015 - environ 121 personnes sur 100.000 habitants sont allées chez leur généraliste pour lui exposer des symptômes typiques de cette infection virale, comme de la fièvre soudaine, un toux et un malaise général souvent manifesté par des douleurs musculaires.

Le taux de consultation a brusquement augmenté, et on s’attend donc à ce qu'il dépasse dans les prochains jours le seuil des 141 consultations par 100.000 habitants par semaine, note l'Institut de Santé publique (ISP). Ce "seuil épidémique" fait partie des différents critères qui doivent être remplis pour qu'une épidémie de grippe soit déclarée.

Les autres critères sont le maintien du dépassement du seuil durant au moins deux semaines consécutives, et le test positif d'au moins 20% des échantillons respiratoires pour le virus influenza. "Les analyses virologiques montrent une augmentation du nombre d'échantillons positifs pour l'influenza. Depuis le début de la saison, il y a eu co-circulation des trois virus influenza A(H1N1), A(H3N2) et B, avec ces dernières semaines une prédominance des virus A(H3N2) (61%)", indique l'ISP.

Pour lutter contre la propagation de la maladie, il est conseillé de se laver régulièrement les mains au savon, de tousser dans un mouchoir en papier que l’on jette ensuite, et de rester chez soi dès l'apparition des premiers symptômes.