Institutions européennes en "alerte jaune"

Au lendemain de l’opération anti-terrorisme menée sur le territoire belge et notamment dans plusieurs communes bruxelloises, la Commission européenne a relevé ses mesures de sécurité. Les conditions d’accès aux bâtiments des institutions européennes à Bruxelles ont été resserrées.

Nous sommes en contact permanent avec les autorités belges", a indiqué une porte-parole de la Commission européenne. "Nous ne sommes pas au courant de menaces spécifiques contre les institutions européennes", mais suite au relèvement du niveau d'alerte en Belgique, "nous avons aussi décidé d'élever notre niveau d'alerte".

Il s'agit bien d'une "mesure de précaution", a précisé la porte-parole, soulignant que le personnel en a été informé. Les conditions d'accès aux bâtiments ont donc été resserrées, et la présence de gardiens de sécurité renforcée.

A l'entrée du Berlaymont (photo principale), où a été placardé un panneau "alerte jaune", les sacs des visiteurs sont fouillés avant même qu’ils ne pénètrent dans le bâtiment, a constaté l'agence Belga. Ce contrôle s'ajoute aux portiques de sécurité et au passage au scanner des sacs qui sont déjà de rigueur à la Commission européenne depuis une dizaine d'années.

Au Justus Lipsius (photo), qui est le siège principal du Conseil de l’Union européenne et se trouve en face du Berlaymont, les personnes qui veulent entrer doivent maintenant montrer leur badge alors qu’elles sont encore à l’extérieur du bâtiment.