Durabilité et innovation au cœur du pavillon belge à Milan

Le pavillon belge de l'exposition universelle de Milan mettra l'accent sur la durabilité environnementale et l'innovation technologique, couplées à l'identité belge. L'édifice et son contenu ont été imaginés sur la thématique "vivre dans et avec la nature". Des solutions alternatives y seront notamment proposées en matière de nourriture, pour coller au thème de l'exposition "Nourrir la planète, énergie pour la vie", ressort-il mercredi de la présentation du pavillon.

La Belgique espère figurer parmi les cinq meilleurs pavillons de l'exposition universelle de Milan. Le projet a été imaginé par le bureau d'architecture "Patrick Genard & Asociados" et l'architecte Marc Belderbos. L'entreprise Besix était responsable de sa mise en oeuvre. Des matériaux belges durables et aisément recyclables ont été utilisés pour la confection. Des technologiques de pointe offrent au pavillon une bonne isolation et permettent le contrôle de la lumière naturelle. L'approvisionnement en énergie est prévu par un arbre solaire.

Le budget du pavillon représente plus de 13 millions d'euros. L'Etat fédéral a investi 5,8 millions dans le projet, et les entités fédérées ont participé à hauteur de 4,8 millions d'euros. Enfin 2,5 millions proviennent des bénéfices réalisés par le pavillon belge lors de la dernière exposition universelle à Shanghai.

Le vice-Premier ministre Kris Peeters est revenu mercredi sur les avantages économiques d'une présence à une exposition universelle. "Cela peut être un catalyseur pour une nouvelle coopération économique et écologique." Selon Kris Peeters le but est surtout de promouvoir la croissance économique et ainsi générer des emplois, du bien-être et la prospérité.

L'exposition universelle de Milan se déroulera du 1er mai au 31 octobre. Au total, 200 pays seront représentés et plus de 20 millions de visiteurs attendus.

Découvrez le pavillon belge en images: