Le peintre anversois Luc Tuymans condamné pour plagiat

La photographe Katrijn Van Giel a remporté sa bataille contre le renommé peintre anversois Luc Tuymans. Le tribunal civil d'Anvers a jugé le 15 janvier que celui-ci avait violé les droits d'auteur en faisant une peinture d'une des photos de l'artiste sans son autorisation. L'argument du peintre selon lequel son oeuvre serait une parodie n'a pas été retenu. Il a l'interdiction de faire de nouvelle reproduction sous peine d'une astreinte de 500.000 euros. Le peintre a annoncé qu'il irait en appel du jugement.

La peinture en cause, intitulée "A Belgian politician", date de 2011 et appartient aujourd'hui à la collection privée du millionnaire américain Eric Lefkofsky. Lorsque Mme Van Giel a découvert cette oeuvre dans un catalogue l'an dernier, elle a immédiatement été frappée par la ressemblance avec un portrait de l'homme politique Jean-Marie Dedecker qu'elle avait réalisé en 2010.

Luc Tuymans (photo) a avoué qu'il s'était servi de cette photo comme source d'inspiration, mais il considère sa peinture comme une parodie. Or, la parodie constitue une exception au droit d'auteur à condition qu'elle poursuive un but humoristique et qu'elle contienne des différences significatives avec le travail original.

D'après le tribunal, aucune de ces deux conditions n'est remplie. La peinture n'est rien de plus ou de moins qu'une copie de la photo de presse, conclut-il.

"Comme de nombreux artistes contemporains, le travail de Luc Tuymans est basé sur des images existantes. Comment un artiste peut-il mettre en question le monde avec ses oeuvres s'il ne peut pas employer les images de ce monde?", a réagi son avocat dans un communiqué. Le peintre a annoncé qu'il irait en appel du jugement.