Plus de 10% des Belges travaillent la nuit

Quelque 515.627 citoyens de notre pays travaillent régulièrement ou occasionnellement la nuit. Ce qui correspond à 11,4% de la population active, indiquent les données provenant de la dernière enquête en date sur les Forces de travail du service de statistiques (Statbel) du ministère à l’Economie. Des chiffres que relaye ce jeudi le quotidien La Dernière Heure.

On trouve le plus grand nombre de travailleurs de nuit dans les secteurs de la santé et de l'Horeca (hôtellerie, restauration et cafés). Un homme sur six travaille sur ce rythme nocturne, contre une femme sur quinze.

Les horaires de nuit vont parfois de pair avec des problèmes de santé. Ils semblent partiellement favoriser l'obésité, les troubles du sommeil et augmentent les risques cardio-vasculaires.

Les travailleurs de nuit sont ainsi exposés à un risque accru de 11% de mortalité, si l’on en croit une étude menée auprès de 75.000 infirmières et publiée dans l'American Journal of Preventive Medicine.