Deux fois plus d'élèves de maternelles absents

Le nombre d’enfants qui sont absents à l’école maternelle en Flandre a nettement augmenté l’an dernier. Il s’agit souvent d’enfants issus de familles non-néerlandophones, défavorisées ou originaires de l’immigration. La ministre régionale de l’Enseignement, Hilde Crevits (CD&V), veut sensibiliser les parents, pour qu’ils envoient leurs enfants tous les jours à l’école. Ce qui leur permettra d’effectuer plus facilement la transition vers l’école primaire.

Le nombre croissant d’absence d’enfants à l’école maternelle s’est avant tout manifesté dans des villes telles que Gand (Flandre orientale), Hasselt (Limbourg), Genk (Limbourg) et Bruxelles.

"Dans les plus grandes villes, il y a un manque de places dans les écoles et les parents éprouvent des difficultés à trouver une école pour leur enfant. Mais on constate aussi que les absences scolaires augmentent avant tout dans les villes qui possède une population allochtone importante. Il faut parfois y convaincre les parents de l’utilité de l’enseignement maternelle", explique Willy Bombeek de la coupole des écoles catholiques.

Le cabinet de la ministre de l’Enseignement, Hilde Crevits, va maintenant stimuler certains groupes de parents à envoyer leur jeune enfant à l’école. Grâce à un nouveau système d’enregistrement, on peut voir quels parents doivent être contactés. Ce système enregistre en effet, jour à près jour, les présences des enfants dans les écoles maternelles.