La neige recouvre le centre et l’est du pays

Une zone de neige et de pluie traverse la Belgique d’ouest en est ce samedi matin, laissant un tapis blanc dans les provinces orientales. Les routes et autoroutes sont glissantes en de nombreux endroits, ce qui entraîne des embouteillages. Le dégel a néanmoins déjà commencé à l’ouest du pays, à la suite d’une remontée des températures.

"Un tapis de neige recouvre une ou plusieurs bandes de circulation sur les autoroutes du Limbourg, du Brabant et de la province anversoise", indiquait ce samedi matin Hajo Beeckman du Centre flamand pour la circulation. "Il faut faire très attention sur les routes glissantes. Les trajets prennent davantage de temps qu’à l’accoutumée".

Les services d’épandage ont travaillé pendant toute la nuit, et avaient déjà répandu plus de 1.000 tonnes de sel ce samedi matin. Pendant la journée, ils vont également circuler, mais l’épandage de sel n’est pas toujours suffisant pour éviter des routes glissantes. En de nombreux endroits, la pluie a en effet emporté le sel.

L’Agence flamande des Routes et de la circulation conseille aux usagers de faire attention encore pendant tout le reste de la matinée à d’éventuelles plaques de verglas. Après le passage de la zone d’intempéries hivernales, les températures redeviendront positives et grimperont jusqu’à 4 degrés à l’intérieur de la Flandre.

Au littoral, le thermomètre avait déjà grimpé jusqu’à 6 degrés vers 11h du matin, et le temps était redevenu sec. Les problèmes de verglas et d’embouteillages y étaient donc résolus.

En Wallonie, la Cellule d'action routière déconseillait d'emprunter le réseau routier "jusqu'au dégel annoncé en début d'après-midi". Les pluies verglaçantes et l'accumulation de neige importante à certains endroits rendaient en effet les routes dangereuses.

La Cellule composée notamment du Centre régional de crise de Wallonie et de la police fédérale de la route a décidé de maintenir la phase de pré-alerte routière. A ceux qui doivent quand même prendre la route, les autorités recommandent d'adapter leur vitesse, d'éviter toute manœuvre brutale, de garder une distance de sécurité suffisante avec le véhicule qui précède, de prévoir des pneus neige et de ne pas dépasser les épandeuses.

Problèmes de circulation sur les routes et le rail

Alors que l’Institut royal météorologique (KMI) avait décrété un "code orange" (routes vraiment dangereuses) pour la période allant de 2h du matin à 13h, une quinzaine accidents de petite envergure se sont produits sur les routes et autoroutes de Flandre ce samedi. Et en Wallonie, des problèmes de circulation étaient surtout signalés autour de Namur. Sur l’autoroute E411, plusieurs accidents se sont ainsi produits. Dans les provinces de Liège et du Limbourg, des camions sont restés bloqués dans les montées.

La circulation ferroviaire a également été retardée par endroits. Sur la ligne entre Gand-Saint-Pierre et Mouscron, la circulation des trains a été interrompue pendant quelques temps entre Waregem et Courtrai, en raison de gel sur les caténaires. Certains trains InterCity entre Bruxelles-Midi et Amsterdam-Central ont également été annulés, en raison de chutes de neige aux Pays-Bas.

En province du Limbourg, les bus de la société régionale De Lijn accusaient jusqu’à 20 minutes de retard ce samedi matin, alors qu’en Brabant flamand plusieurs villages n’ont pas été desservis. La porte-parole Astrid Hulhoven s’attendait à ce que les problèmes soient résolus vers midi, lorsque les conditions climatiques s’amélioreront.