Des millions d’animaux écrasés sur nos routes

L’an dernier, au moins 8 millions d’animaux ont été renversés ou écrasés par des véhicules sur le réseau routier belge. C’est ce qui ressort d’un recensement effectué par l’organisation environnementale Natuurpunt, à la demande du gouvernement flamand. L’information est rapportée par les quotidiens De Standaard et Het Nieuwsblad.
imago stock&people

Quelque 77 bénévoles ont effectué 2.300 comptages et ont inspecté 19.000 kilomètres de voies carrossables. Certains l’ont fait à vélo, d’autres à pied. C’est ce qui explique les résultats très divergents des recensements.

Ainsi, les comptages effectués par les bénévoles du Natuurpunt qui se déplaçaient à vélo ont mené à un total de 8 millions d’animaux écrasés sur les routes de Belgique en 2014. Les comptages réalisés par des bénévoles à pied arrivent par contre à un total de 27 millions d’animaux écrasés.

Le fait que le nombre d’animaux renversés soit tellement élevé en Belgique s’explique par la densité du réseau routier dans notre pays. C’est le plus dense de toute l’Europe. Un animal en liberté rencontre tous les 300 mètres sur son chemin un morceau d’asphalte. Les crapauds (photo), les hérissons et les renards sont le plus souvent victimes des roues de véhicules.

Grâce aux informations récoltées par le Natuurpunt, le gouvernement flamand pourra faire des modifications sur le réseau routier. Il pourra ainsi, notamment, installer des écoducs au-dessus de certaines routes qui traversent un territoire foisonnant d’animaux.