La France livre un suspect de la cellule de Verviers à la Belgique

L'un des deux suspects interpellés en France en lien avec l'enquête sur la cellule terroriste démantelée à Verviers, a été remis vendredi par la France aux autorités belges.

L'homme a été placé sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction belge en charge du dossier et inculpé du chef de participation à des activités d'un groupe terroriste, a indiqué le parquet fédéral.

Le suspect de 32 ans avait pris la fuite le jeudi 15 janvier en soirée avec son frère, âgé de 25 ans, après l'annonce de perquisitions de la police fédérale à Verviers où se trouvaient trois présumés terroristes. Les deux frères ont été interpellés le soir même des perquisitions, à Modane, près de la frontière italienne.

La Belgique avait émis à leur encontre un mandat d'arrêt européen.

Le suspect de 32 ans ne s'est pas opposé à sa remise aux autorités belges, contrairement à son frère. La cour d'appel de Paris doit examiner le 4 février le cas du jeune frère.