Anderlecht stagne, le Standard progresse

En conclusion de la 24e journée du championnat belge de football, Anderlecht a fait match nul blanc à domicile contre Zulte Waregem, et n’a donc pas beaucoup réduit l’écart qui le sépare du Club Brugeois au sommet du classement. Le Standard de Liège est, lui, allé remporter son match contre le Lierse, 2 à 3, et grimpe à la 5e place du classement.

Au stade Constant Vanden Stock, Anderlecht n’est pas parvenu dimanche soir à battre Zulte Waregem et a donc perdu deux points précieux qui l’auraient davantage rapproché du leader, le Club Brugeois. Ce dernier affiche maintenant un total de 51 points, alors qu’Anderlecht le suit avec 44 points. Les Mauves et Blancs comptent donc 7 points de retard sur les Brugeois.

Malgré le retour de suspension d'Aleksandar Mitrovic, l'équipe de Besnik Hasi n'a pas réussi à trouver la faille dans l'organisation de Zulte Waregem. Avant le match, Sacha Kljestan (photo) a été ovationné par son public avant son départ pour les New York Red Bulls, club de Major League Soccer. Il est rentré à vingt minutes de la fin.

Après un début de partie sur un rythme assez lent, Zulte Waregem a trouvé le poteau sur coup franc. Le gardien bruxellois Proto a dégagé le coup franc sur Dendoncker, qui a failli tromper son propre gardien.

En seconde mi-temps, Marko Marin, titulaire pour la première fois depuis son arrivée, a obligé le gardien Bossut à se déployer (50e minute). A la 80e minute de jeu, Leya Iseka a eu deux occasions de marquer, toutes repoussées par Bossut devant les filets de Zulte Waregem.

Au classement, Zulte Waregem est dixième, avec un total de 29 points.

Cinquième match sans défaite pour le Standard

Dans le stade du Lisp, où avaient pris place 4.500 spectateurs, le Standard de Liège a battu la lanterne rouge, mais en risquant un match nul in extremis. Après avoir marqué 3 buts en l’espace d’une demi-heure, les Liégeois ont permis au Lierse d’inscrire 2 buts en seconde mi-temps.

La semaine agitée vécue par le Lierse a en outre eu des répercussions sur le terrain: à la deuxième minute de jeu, des fumigènes lancés par des supporters anversois ont obligé l'arbitre à interrompre le match. Ce dernier a repris cinq minutes plus tard et vu le Standard prendre un départ de feu.

Dès la 13e minute de jeu, Mujangi-Bia plaçait le ballon dans les pieds de Louis, qui ouvrait la marque (0-1). De passeur, Mujangi-Bia devint ensuite buteur. Il transformait en effet deux penalties accordés pour une poussée d'Uche Nwofor sur Dino Arslanagic (22e minute) et un faute de main de Rami Bensebaini (29e minute). Grâce à ces deux buts, Mujangi-Bia devenait meilleur réalisateur rouche à égalité avec Igor De Camargo (9 goals). A la demi-heure de jeu, le Standard menait par 0 à 3.

Mais en seconde mi-temps, le Lierse réduisait la marque à la 49e minute par Sayed, qui transformait un penalty accordé pour une faute de Van Damme sur lui (1-3). Bénéficiant de plus de liberté, les Lierrois relançaient le suspense grâce à Mojsov, qui inscrivait un deuxième but à la 71e minute. Le score final affichait donc 2 à 3.

Au classement, le Standard de Liège est cinquième, avec 40 points, tandis que le Lierse reste lanterne rouge avec 15 points.