Arne Quinze construira un "Passenger" bis à Mons

L'artiste flamand Arne Quinze construira un nouveau "Passenger" à Mons pour le mois de juin. Selon lui, l'origine des problèmes de stabilité de la première structure, qui s'était partiellement effondrée le 14 décembre dernier, est connue: "une voiture aurait heurté la base de la structure".

On retrouvera d'ici le mois de juin un "Passenger" bis à Mons, à la rue de Nimy, au même endroit que celui de la première structure monumentale, démontée en raison de problèmes de stabilité.

"Je reconstruirai une oeuvre presqu'à l'identique, selon la même technique, avec environ la même quantité de bois, soit quelque 30 kilomètres de planches", a indiqué Arne Quinze (photo). "Je garderai la même philosophie du 'Passenger' pour rester fidèle à mon objectif d'amener les musées en ville, en plein air. On sait à présent que le problème de ma première structure a été causé par une voiture qui l'a emboutie.

Des mesures de sécurité supplémentaires seront prises pour ma nouvelle oeuvre pour éviter un tel incident. La construction du nouveau 'Passenger' débutera début juin."

L'artiste a accepté de prendre à sa charge l'ensemble des frais inhérents au dossier du "Passenger".

"La première structure m'avait coûté 400.000 euros. Le démontage a coûté 98.700 euros. Le nouveau 'Passenger' coûtera quant à lui quelque 350.000 euros car nous avons pu récupérer certains éléments du premier, comme des bases en béton, entre autres", a conclu Arne Quinze.

Le conseil d'administration de la Fondation Mons 2015 a marqué son accord mardi soir sur le rapport de son Commissariat général proposant la construction d'une nouvelle oeuvre de l'artiste Arne Quinze à Mons.