"Les clubs de sport se concentrent trop sur la compétition"

"Les clubs sportifs flamands feraient mieux de promouvoir une vie saine alors qu’ils se focalisent beaucoup trop sur la compétition", c’est ce que révèle une enquête réalisée par l’Université de Louvain (KU Leuven) dont le quotidien Het Nieuwsblad publie des extraits.

Seuls 33% des clubs sportifs flamands font la promotion d’un style de vie sain et seuls 4% de ces clubs mènent une action spécifique dans ce but. C’est ce que dénonce le professeur Jeroen Scheerder qui a dirigé l’enquête.

"Souvent c’est le contraire qui se passe, on encourage un comportement malsain comme le fait de mal manger, de fumer autour des terrains ou de boire après les matchs."

Jeroen Scheerder estime encore que les clubs de sports négligent leur mission première. "Il y a beaucoup d’argent public qui est injecté dans ces clubs, alors il faudrait au moins qu’en retour, ils remplissent leur rôle auprès de la société".

Jeroen Scheerder estime aussi que les clubs sportifs se focalisent trop sur la compétition alors beaucoup de Flamands ne pratiquent un sport "que pour le plaisir", pour être en bonne santé et pour l'aspect social".

C’est cet aspect "compétition" qui freine de nombreux sportifs potentiel. "C’est très dommage", ajoute Scheerder. "Car le sport pourrait aussi être considéré comme une médecine préventive. Ceux qui ne prennent pas le temps de faire du sport, devront sans doute un jour passer beaucoup de temps sur un lit d’hôpital."