Pas de PV pour les automobilistes flashés dans le tunnel Kennedy

Les milliers d’automobilistes qui ont été flashés lundi soir dans le tunnel Kennedy à Anvers ne recevront pas de procès-verbal. Suite à un problème informatique, les radars automatiques étaient bloqués sur une vitesse maximale de 70 km/h alors que les panneaux dynamiques indiquaient une vitesse maximale de 100 km/h. Toutes les personnes qui ont été flashées durant cette période n’auront pas d’amende.

L’information publiée ce mercredi dans les journaux du groupe Mediahuis a été confirmée par Tine Hollevoet, porte-parole de la police fédérale.

Lundi soir, de 21 à 23 heures, les radars automatiques ont véritablement mitraillé les automobilistes qui empruntaient le tunnel Kennedy à Anvers en direction de Gand. Tous ceux qui roulaient à plus de 70 km/h ont été flashés.

Ces radars automatiques sont gérés par l’Agence des Routes et de la Circulation (Agentschap Wegen en Verkeer) mais suite à un problème informatique, la vitesse limite calculée ne correspondait pas à celle indiquée sur les panneaux dynamiques.

De ce fait, personne ne pourra être poursuivi, pas même les automobilistes qui roulaient à plus de 100 km/h.

Selon les journaux, environ 6.000 véhicules empruntent par heure le tunnel Kennedy.