DEME décroche pour 1,6 milliard de nouveaux contrats

L’entreprise belge de dragage DEME, fondé en 1991 et établie à Zwijndrecht, a remporté plusieurs nouvelles commandes, pour un montant total de 1,6 milliard d’euros. Il s’agit notamment d’un contrat d’entretien de l’Escaut et de la construction d’un mur de quai dans le port de Singapour. Mais aussi de missions à La Réunion, en Inde et au Nigeria.

Comme elle l’annonçait lundi, la société flamande DEME a notamment obtenu, en coentreprise, un contrat de cinq ans pour le dragage d'entretien de l'Escaut entre Flessingue (Pays-Bas) et Anvers.

Le contrat le plus important provient néanmoins des autorités maritimes et portuaires de Singapour, où la coentreprise Dredging International Asia Pacific Pte Ltd - Daelim Industrial Co Ltd sera responsable de la construction d'un mur de quai de 8,6 kilomètres de long, la réclamation d'environ 300 hectares de nouvelles terres et le dragage des chenaux. La coentreprise dispose de six ans pour achever le projet.

En Allemagne, Nordsee a remporté, en coentreprise, un contrat d'entretien de deux ans pour le fleuve Weser (en Basse-Saxe), dont le début est prévu en 2015. "Ce projet est destiné à maintenir l'accessibilité des ports de Bremerhaven et des ports sur une section fluviale longue de 90 kilomètres."

Sur l'île française de La Réunion, la Société de Dragage International (SDI), conjointement avec un consortium de sociétés Vinci, a remporté un contrat de travaux de dragage d'approfondissement pour Grand Port Maritime De La Réunion. Le projet débutera en juin 2015. Un deuxième contrat englobe des opérations de dragage et des travaux d'enrochement pour la "Nouvelle Route du Littoral".

En Inde, la filiale indienne de DEME, International Seaport Dredging (ISD), a remporté deux nouveaux contrats au port maritime de Kakinada et à Bombay.

Au Nigeria, DEME a récemment signé un contrat avec South Energyx Development FZE pour le développement des phases restantes du projet EKO Atlantic City à Lagos. Un autre nouveau projet à Lagos est la première phase du Projet Ilubirin Lagos Lagoon Islands pour des travaux de dragage et de réclamation.

Enfin, l’Autorité portuaire nigériane a attribué à CTOW une licence de remorquage portuaire pour le Port d'Onne.