27.000 automobilistes flashés lors d’opérations speed

L’an dernier 27.000 automobilistes ont été flashés lors d’opérations de contrôle de vitesse. Lors de ces contrôles des radars mobiles sont placés en cascade avant et après les radars fixes. Ces opérations font en sorte que des chauffards puissent être flashés et verbalisés plusieurs fois.

Le principe des opérations speed est de multiplier les radars mobiles le long d’un même axe le temps d’une journée ou d’une nuit pour mieux sanctionner les chauffards.

"Lorsqu'un automobiliste recommence à rouler trop vite après son passage devant un radar fixe, il peut parfois être flashé deux à trois fois de suite", a expliqué Peter De Waele de la police fédérale à VRT. "Les constatations sont aussi envoyées séparément au procureur du Roi".