Le changement de nom d’une bière provoque un tollé

Le groupe de distribution Colruyt qui est le seul à commercialiser la bière Cara Pils voudrait la rebaptiser Everyday Pils. Mais bons nombres d'amateurs de cette bière n’accepte pas ce changement de nom. Les réactions n’ont pas manqué sur les réseaux sociaux. Ainsi sur Facebook, le groupe "Non au changement de nom de la Cara Pils" a déjà réuni plus de 1.500 membres.

La chaîne de grande distribution Colruyt est en train de regrouper ses marques propres.

Ainsi la Cara Pils devrait être rebaptisée prochainement Everyday Pils. Les produits Everyday étant les moins chers du groupe.

Les réactions n’ont pas manqué sur les réseaux sociaux pour réclamer le maintien du nom Cara. Sur Twitter, de nombreux abonnés ont raconté ce qui les liait personnellement à la Cara. Il y a eu de nombreuses manifestations de protestation.

"Colruyt a sous-estimé la réaction émotionnelle des consommateurs", a déclaré le spécialiste du marketing Stef Verbeeck lors de l’émission "De ochtend", ce jeudi matin sur la VRT. "Comme d’autres marques, Cara possède une connotation émotionnelle. Elle est associée à certaines périodes de notre vie comme nos années d’étudiant, il y a donc aussi une forme de nostalgie".

Colruyt a voulu uniformiser ces produits et a fait un choix purement rationnel. Mais il faut aussi tenir compte de l’avis des consommateurs. Nous vivons à une époque où il n’est plus possible, en tant que marque, de décider brutalement de changer de nom, pour des raisons purement rationnelle, sans tenir compte de l’avis de ses clients. Or ces clients possèdent une forme de pouvoir et sont capables de s’organiser via les réseaux sociaux.

Colruyt semble d’ailleurs reconsidérer ce changement de nom: "Nous attendons avec intérêt la réponse des clients", a déclaré le porte-parole du groupe Jan Derom.

Colruyt a annoncé qu'il tiendrait compte de la pétition et des desiderata de ses clients sur la question.