200 touristes belges bloqués à Miami

Quelque 200 passagers belges sont bloqués depuis plus de 24 heures dimanche à Miami dans l'attente d'un vol affrété par Jetair qui devait les ramener en Belgique. L'appareil, un Boeing 767, devait atterrir samedi matin à l'aéroport de Zaventem, mais un problème technique a retardé son départ, de sorte que l'atterrissage est prévu dans la nuit de dimanche à lundi, a précisé un porte-parole du tour-opérateur.

Les passagers se plaignent d’un manque de communication du tour-opérateur.

"Nous nous trouvons depuis plus de 36 heures à l’aéroport. Nous n’avons reçu aucune information sur le problème ni sur la manière dont il pourra être résolu, ni sur l’heure de notre départ", a déclaré Marijke Geerts à la VRT.

"Ils nous envoient d’un terminal à l’autre, ils ne s’occupent pas de nous donner à manger ni de nous trouver un hôtel. Cela fait déjà deux nuits que nous passons ici et nous n’avons même pas reçu une petite couverture".

Le porte-parole de Jetair Hans Vanhaelemeesch reconnaît que les passagers n’ont pas reçu les services auxquels ils avaient droit et leur présente ses excuses. Le tour-opérateur a promis d'offrir une compensation à chaque passager.

"L'avion est réparé et à présent opérationnel. Le départ pourra s'effectuer une fois que l'équipage aura respecté le temps de repos imposé", a ajouté le porte-parole qui estimait le départ depuis Miami vers 11h00 locales (17h00 HB).

"Au cours des trois derniers mois, cet avion a été à l'origine de onze retards importants", expliquait à la presse flamande Ralph Pais, du bureau juridique Claim It, qui assiste les passagers dans leurs demandes de compensations financières en cas de long retard.