"Peeters a déposé lui-même cette proposition sur la table"

Le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) juge "curieuse" l’attitude du ministre fédéral de l'Emploi, le CD&V Kris Peeters, sur la suppression de l'exemption de recherche d'emploi pour les chômeurs qui aident un proche gravement malade. Une proposition qui émanerait de Kris Peeters lui-même, ce que la CD&V dément. Bref une nouvelle passe d’armes entre les partenaires de la coalition.

Il est "curieux" que Kris Peeters "éprouve des difficultés" concernant une proposition qu'il a lui-même déposée sur la table des négociations gouvernementales, a affirmé Jan Jambon sur le plateau de l’émission dominicale "De zevende Dag" (VRT).

Critiqué vendredi après la révélation de la suppression de cette exemption le 1er janvier dernier, Kris Peeters a affirmé samedi dans la presse flamande qu'il proposerait une nouvelle mesure au gouvernement visant à maintenir l'exemption: le besoin d'assistance devra être attesté par un professionnel de la santé.

La N-VA avait déposé sur la table des négociations "un certain nombre de mesures structurelles sur le chômage, mais le co-formateur (Kris Peeters) est venu lui-même avec cette proposition", a affirmé Jan Jambon.

Quant à savoir pourquoi Kris Peeters semble désormais connaître des difficultés sur ce point, "vous devez le lui demander", a-t-il ajouté.

Le chef de file gouvernemental de la N-VA ne ferme toutefois pas la porte à la nouvelle proposition et renvoie le débat au sein du gouvernement.

Nicolas Maeterlinck

Le CD&V dément

Par la voix de son président Wouter Beke, le CD&V dément que la proposition sur la suppression de l'exemption de recherche d'emploi pour les chômeurs qui aident un proche émane de son parti.

"Durant la formation du gouvernement, le CD&V n’a fait aucune proposition concernant la suppression de l'exemption de recherche d'emploi pour les chômeurs qui aident un proche" a indique Wouter Beke sur Twitter.