Les citoyens seront impliqués dans la politique culturelle

Le ministre flamand de la Culture, Sven Gatz (photo), veut lancer en septembre un Cabinet de citoyens qui devra donner l’opportunité à tout un chacun de discuter d’idées, de participation culturelle et d’être ainsi impliqué de plus près dans l’élaboration de la politique culturelle en Flandre.

Le ministre régional de la Culture s’inspire d’initiatives qui ont déjà été prises en Belgique et à l’étranger. Comme par exemple l’"Agenda 21 pour la Culture" (2004), un projet des Nations Unies qui a donné voix aux citoyens en matière de politique culturelle. Ou encore les projets de villes flamandes qui ont expérimenté des cabinets de citoyens pour prendre des décisions en matière d’octroi d’une partie de l’argent des impôts.

Sven Gatz (Open VLD) voudrait pouvoir tester cette forme démocratique de participation citoyenne au niveau de la Région flamande. "Je trouve que la Flandre doit expérimenter ce niveau supplémentaire de démocratie. En tant que démocrate, je voudrais que cette innovation dans ma politique culturelle relie davantage la Rue de la Loi aux rues de villages".

Le premier Cabinet de citoyens devrait voir le jour en septembre prochain. Tout un chacun pourra poser sa candidature. Après le lancement d’un grand questionnaire via l’internet, Sven Gatz demandera à une organisation externe - qui sera désignée à la suite d’une procédure indépendante - de constituer un groupe de 150 citoyens. Ils seront invités à discuter d’idées communes et de suggestions concernant la participation culturelle.

"Je voudrais savoir comment les citoyens vivent la culture à l’heure actuelle. Pourquoi les gens participent-ils à des activités culturelles, et pourquoi pas ? Comment amener la culture vers les citoyens plutôt que les citoyens vers la culture ?", explicite le ministre libéral.

Les conclusions auxquelles arrivera le Cabinet de citoyens pourront être débattues au Parlement flamand, dans les médias, mais aussi concrètement dans la lettre de politique du ministre de la Culture.