Olivier Maingain reste président du FDF

Celui qui assure depuis 20 ans la présidence des Fédéralistes démocrates francophones - le parti a porté jusqu’en 2010 le nom de Front démocratique des Francophones - a été réélu au congrès de Woluwe-Saint-Lambert par 61,3% des voix. Les challengers d’Olivier Maingain (photo), le député-bourgmestre de Schaerbeek Bernard Clerfayt et le bourgmestre faisant fonction d’Auderghem Christophe Magdalijns, ne sont pas parvenus à s’imposer.

Le bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert, Olivier Maingain (56 ans), a été réélu ce dimanche par les militants de la formation amarante réunis en congrès, pour un septième mandat successif à la tête d'une formation qu'il dirige depuis 1995. Fort de 61,3% des voix, il l'a emporté devant son principal challenger, le député-bourgmestre de Schaerbeek Bernard Clerfayt (photo), crédité de 22,6%% des voix et Christophe Magdalijns (15,6%), bourgmestre faisant fonction d'Auderghem.

Olivier Maingain se présentait à sa propre succession, à la suite d'un bon résultat électoral lors du scrutin du 25 mai dernier en particulier à Bruxelles, bastion historique de la formation.

Ses deux concurrents ne remettaient pas en cause ses mérites à la tête du parti, mais plaidaient davantage pour une ouverture à d'autres horizons thématiques, un renouvellement de style de présidence et pour préparer davantage les plus jeunes générations du parti à assurer la relève.

Christian Van Eyken a quant à lui été élu pour présider la régionale de la périphérie, fort de 84,4% des voix. L'unique député flamand UF était aussi l'unique candidat à ce poste.