La Belgique suspend une partie de son aide à l’Ouganda

Le ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo (Open VLD, photo) suspend provisoirement le versement de 11 millions d’euros d’aide à l’Ouganda parce que le pays veut envoyer 300 médecins à l’étranger, en échange d’aide pour l’exploitation pétrolière, alors qu’il manque cruellement de personnel médical. Le ministre belge va concerter des experts, avant de prendre une décision définitive sur l’aide à l’Ouganda.

Les 11 millions d'euros étaient destinés à soutenir le secteur de la santé ougandais, qui est en difficulté et manque notamment cruellement de personnel médical.

Le ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo a néanmoins décidé de suspendre ce versement après avoir été informé que le gouvernement ougandais a décidé d’envoyer environ 300 experts de la santé ougandais vers la République de Trinité-et-Tobago, en échange de l'aide de ce pays des Caraïbes pour l'exploitation pétrolière.

"L'envoi de professionnels de la santé ougandais à l’étranger représenterait un affaiblissement considérable du système de santé", estime Alexander De Croo. Malgré les efforts importants de bailleurs internationaux comme la Belgique, l'Ouganda continue à être confronté à une pénurie chronique de personnel médical. En Ouganda, on compte un médecin pour 15.000 personnes, alors que l'Organisation mondiale pour la Santé recommande un médecin pour 1.500 personnes.

Le budget total des programmes de coopération avec l'Ouganda, entre 2009 et 2016, s'élève à 128 millions d'euros, dont 16 millions sont réservés à l'appui budgétaire dans le secteur de la santé. La coopération belge au développement est également active dans l'enseignement en Ouganda.