Lommel commémore dans l’intimité les victimes de Sierre

Trois ans après le tragique accident de l’autocar belge qui a percuté une paroi d’un tunnel à Sierre dans le Valais, faisant 28 morts dont 22 écoliers de Lommel et Heverlee et 6 adultes, une cérémonie a été célébrée dimanche soir dans l’intimité devant le monument commémoratif érigé à l’école ‘t Stekske, à Lommel dans le Limbourg. Des textes ont été lus, des ballons lâchés dans le ciel, comme cela avait été le cas vendredi à l’école Sint-Lambertus de Heverlee.
Jonas Roosens

Vendredi 13 mars dernier, il y a avait exactement 3 ans qu’un autocar belge rentrant de classes de neige dans les Alpes suisses avec 52 personnes à son bord percutait de plein fouet une paroi dans un tunnel à Sierre (photo), dans le Valais. L’accident faisait 28 morts, dont 22 écoliers de Heverelee et Lommel et 6 adultes - notamment le conducteur du car.

Quinze écoliers tués allaient à l’école ‘t Stekske à Lommel (Limbourg). Deux de leurs accompagnateurs sont également décédés dans l’accident tragique. Une brève cérémonie discrète et intime avait lieu ce dimanche soir en leur mémoire, devant le monument du souvenir qui a été érigé à l’école de Lommel.

"Ce drame ne peut jamais être oublié"

Le bourgmestre de Lommel, Peter Vanvelthoven (photo), s’est adressé aux quelque 180 proches et amis des victimes de Sierre qui étaient présents. Il a souligné que l’accident ne pouvait jamais être oublié.

Trois enseignants de l’école primaire ont lu des textes portant le même message et des paroles de réconfort pour les proches des victimes décédées. Il s’agissait d’élèves de 6e année primaire.

Des roses ont été déposées devant le monument commémoratif. Des jeunes ont fait un peu de musique et exécuté une danse. Les parents touchés par le drame ont ensuite lâché vers le ciel des ballons blancs auxquels pendaient de petits cœurs.