Le nombre d’euthanasies pratiquées en Flandre a doublé en 6 ans

Le nombre de décès par euthanasie a plus que doublé en 6 ans en Flandre. En 2007, ils ne constituaient que 2% de tous les décès, mais en 2013 on avait atteint 4,6%. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par le groupe de recherche sur la fin de vie des universités de Gand (UGent) et de Bruxelles (VUB).

Les chercheurs voient deux explications à ce doublement. De plus en plus de personnes font la demande pour être euthanasiée. En outre, les médecins sont de plus en plus souvent disposés à répondre positivement à cette demande.

Le nombre de personnes ayant introduit une demande d’euthanasie est ainsi passé de 3,5 à 6% en 6 ans. Parmi ces demandes trois quarts ont été accordées en 2013 alors qu’en 2007 ce n’était que la moitié.

Pour les chercheurs, ces chiffres montrent un processus continu de l’acceptation sociale de l’euthanasie en Flandre. "Pour la première fois, les chiffres des euthanasies pratiquées sont plus élevés chez nous que chez nos voisins néerlandais, alors que l’euthanasie est autorisée depuis plus longtemps aux Pays-Bas" a déclaré Luc Deliens, un des chercheurs.

En 2013, 4,6% des décès enregistrés en Flandre sont des euthanasies, révèle cette étude réalisée sur 6.000 certificats de décès. Cette étude est parue dans la revue médicale "The New England Journal of Medicine".