Le Bloso inaugure des camps sportifs pour jeunes diabétiques

L’administration flamande chargée de promouvoir sport et éducation physique (Bloso) - le pendant de l’ADEPS en Communauté française de Belgique - organisera pour la première fois, pendant les prochaines vacances scolaires de Pâques, des camps destinés spécifiquement aux enfants souffrant du diabète. "On a longtemps cru qu’il était exclu de faire du sport quand on souffre du diabète, mais rien n’est moins vrai", explique le Bloso.

Un nombre croissant d’enfants en Flandre souffrent de diabète. C’est la raison pour laquelle le service administratif de la Communauté flamande chargé de promouvoir le sport et l’éducation physique veut lancer des stages et camps sportifs à l’attention de ces enfants. Mais des jeunes qui ne souffrent pas de cette maladie seront également les bienvenus.

Pour cette nouvelle initiative, le Bloso s’associe à la Ligue du Diabète. "On a longtemps cru qu’il était exclu de faire du sport si l’on souffre du diabète. Mais rien n’est moins vrai. Cette maladie nécessite néanmoins une attention continue et des précautions, quand on fait du sport tout comme quand on n’en fait pas", explique le Bloso.

Il y aura en permanence un médecin présent pendant ces stages et camps sportifs, qui suivra individuellement chaque jeune diabétique. "Le Bloso souhaite donner l’opportunité à tous les enfants - y compris ceux qui souffrent du diabète - de participer à un camp sportif, et de pouvoir ainsi vivre une semaine de sport en compagnie de leurs amis", précise le Bloso.

Le pendant flamand de l’ADEPS organise chaque année un millier de camps sportifs pour les enfants dès l’âge de 8 ans, dans onze centres différents.