Meurtre au carnaval d’Alost : le mari de la victime appréhendé

Le mari de la victime qui avait été découverte le jour du carnaval d’Alost est passé aux aveux. L’information a été confirmée par ses avocats. La section de Termonde du parquet de Flandre orientale a annoncé que l’homme avait été privé de liberté par le juge d’instruction.

Le 17 février dernier, deux personnes qui se rendaient au carnaval d’Alost avaient découvert le corps sans vie d’une femme de 38 ans originaire d’Erpe-Mere. Le mari de la victime avait été auditionné mais avait démenti être impliqué dans ce meurtre, il avait été remis en liberté après son audition.

Mais suite à une nouvelle audition jeudi l’homme est finalement passé aux aveux, a déclaré son avocat Anthony Mallego. L’homme a été privé de liberté par le juge d’instruction et comparaîtra mardi devant la chambre du conseil de Termonde qui décidera de son maintien ou non en détention.