Le nombre de sans-abri à Bruxelles augmente

Si l’on en croit un recensement effectué en novembre dernier par 160 volontaires issus de diverses associations, il y a plus de 2.600 sans-abri qui séjournent dans la capitale belge. Ce qui représente une augmentation de 33% par rapport à 2010. Une majorité de ces personnes sans domicile fixe sont des hommes, rapporte le quotidien La Libre Belgique.

Plus précisément, 73% des personnes sans-abri recensées à Bruxelles sont des hommes. De manière plus générale, l'âge moyen des personnes dénombrées est de 41 ans. Le nombre de familles avec enfants qui n'ont pas de domicile fixe est également en hausse.

L'augmentation par rapport à 2010 s'explique en partie par des dénombrements plus précis, notamment au sein des hôpitaux ou des squats. Le directeur du centre d'accueil d'urgence Ariane, Didier Stappaerts, connaît bien cette réalité. Il pointe notamment du doigt l'accès au logement "de plus en plus cher" dans la capitale.

Christophe Thielens du Samu Social expliquait également à la VRT qu'il est difficile de dénombrer les sans-abris dans la capitale parce qu'ils ne dorment pas tous dans la rue. "Beaucoup de gens dorment dans des squats, des parkings, les parcs, les bois. Il est donc difficile de fixer un chiffre précis".

L'an dernier, le Samu Social a hébergé 7.000 personnes - donc bien plus que le nombre de SDF recensés. Parmi eux, il y a beaucoup de personnes originaires de l'Europe de l'est, mais aussi un nombre croissant de Belges. 

"On a remarqué qu'il y a de plus en plus d'expulsions du logement, et cela depuis la crise de 2008. Il y a de plus en plus de personnes précarisées. Les critères d'hospitalisation ont aussi changé, notamment pour les personnes qui présentent des troubles psychiatriques", indique encore Christophe Thielens.

Pascal Smet (SP.A) et Céline Fremault (CDH), les ministres bruxellois de la Mobilité et du Logement concernés, commenteront ces données jeudi au centre d'appui La Strada, qui a coordonné le recensement.