La moitié des jeunes scolarisés ont un job rémunéré

La plupart des adolescents en Belgique travaillent encore toujours pendant les vacances scolaires, mais un nombre croissant de jeunes ont aussi un job rémunéré pendant l’année scolaire. Cette nouvelle tendance concerne d’ailleurs 25,7% des jeunes scolarisés en Flandre, a pu constater la Plateforme de recherches sur les jeunes (JOP), à la suite d’une étude.

La Jeugdonderzoeksplatform (JOP) - une antenne de recherche des autorités flamandes, qui rassemble des chercheurs de l’Université de Gand, de l’Université Libre néerlandophone de Bruxelles et de l’Université Catholique de Louvain - a demandé en 2013 aux jeunes scolarisés et aux jeunes adultes âgés de 14 à 30 ans s’ils travaillaient en plus de leurs études.

L’enquête faisait la différence entre les jeunes qui travaillent uniquement pendant l’année scolaire, ceux qui travaillent seulement pendant les vacances scolaires et ceux qui travaillent pendant toute l’année.

Il en ressort qu’environ la moitié (53,6%) des jeunes en Flandre ont un job. La majorité d’entre eux ne travaillent cependant que pendant les vacances scolaires (27,9%). Mais 14,5% des jeunes interrogés effectuent un travail rémunéré tant pendant les vacances que pendant l’année scolaire. Et un peu plus de 11,2% ne travaillent que pendant les mois d’école.

Les filles (56,7%) ont plus souvent que les garçons (51,6%) un job en parallèle avec leurs études.

La différence se marque aussi dans l’intensité de l’activité rémunérée exercée. Ainsi, les filles font plus souvent un job pendant toute l’année (16,3%, contre 12,7% pour les garçons).

Au fur et à mesure qu’ils deviennent plus âgés, les jeunes ont plus souvent un job rémunéré à côté de leurs études. Il semble aussi que les jeunes qui suivent un enseignement supérieur travaillent davantage et de façon plus intensive. Quelque 21,4% des jeunes âgés de 19 à 25 ans travaillent pendant l’année et les vacances scolaires, contre seulement 8,9% des jeunes âgés de 14 à 18 ans.