Les efforts budgétaires moins durs que prévu en Flandre

C’est un véritable bol d’air pour le gouvernement Bourgeois : d’après un avis rendu par le Conseil supérieur des Finances, auquel le quotidien De Tijd a eu accès, les autorités flamandes peuvent se permettre cette année d’essuyer un déficit budgétaire de 760 millions d’euros.

Le Conseil supérieur des Finances a pour mission de veiller sur les budgets des différentes autorités du pays. Dans un avis qu’il doit rendre aujourd’hui au ministre des Finances, Johan Van Overtveldt (N-VA), il a esquissé les objectifs budgétaires du gouvernement fédéral et des Régions.

L’avis préconise un équilibre budgétaire de ces différentes entités en 2018. Pour la Flandre, c’est un soulagement. Le gouvernement de Geert Bourgeois (N-VA) tentait en effet d’atteindre cet équilibre cette année encore, une mission qui semblait désormais impossible.

Le gouvernement flamand pourra donc étaler ses efforts budgétaires et se permettre cette année un déficit de 760 millions d’euros.