562 clandestins interpellés sur des parkings de l’E40

L’an dernier, la police fédérale de la route a intercepté plus de 500 personnes en situation illégale qui se trouvaient sur des parkings le long de l’autoroute E40 en direction de la France, en Flandres orientale et occidentale et en Brabant flamand. Le Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, Theo Francken (N-VA), prépare une campagne de sensibilisation à l’attention des conducteurs de poids lourds.
Foto Kurt bvba

Le chiffre des arrestations de sans-papiers le long de l’E40 en 2014 a été divulgué ce lundi matin par le directeur de la police fédérale de la route, Michaël Jonniaux, à l’issue d’une action de contrôle menée pendant la nuit le long de cette même autoroute, entre Jabbeke et Drongen. La police a surtout contrôlé des poids lourds, avec des chiens, et plus particulièrement des camions frigorifiques, à la recherche de clandestins qui résideraient en Belgique ou tenteraient de quitter le pays.

Le Secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, Theo Francken (photo), et des membres du cabinet du ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, étaient présents, tout comme les gouverneurs provinciaux pendant cette opération matinale de contrôle.

L’an dernier, la police fédérale de la route a donc intercepté 562 clandestins sur des parkings le long de cette autoroute vers la France. La plupart ont été interpellés à Grand-Bigard. Viennent ensuite les parkings de Jabbeke et Tronchiennes. Les illégaux tentaient de rejoindre les villes françaises de Calais ou Dunkerque dans des camions, afin de se rendre ensuite en Angleterre.

Deux scénarios courants

Les chiffres sont relativement stables pour les trois provinces de Flandres orientale et occidentale et de Brabant flamand, a souligné Michaël Jonniaux. Celui-ci distingue deux tendances: d'un côté les trafiquants d'êtres humains qui tentent de cacher des clandestins dans les camions depuis la Belgique sur les parkings de Grand-Bigard et Tronchiennes, et de l'autre des clandestins qui sont amenés de France vers ces parkings, depuis Bruges.

Les services de police, la Justice et les autorités compétentes s'attaquent au phénomène, ainsi que les opérateurs de parkings, qui font notamment installer des caméras. En juin de l'année dernière, le parking de la E40 à hauteur de Westkerke a également été fermé pour lutter contre le trafic d'êtres humains. Le projet sera évalué en avril.

Le Secrétaire d'Etat Theo Francken a par ailleurs indiqué qu'il sensibiliserait les conducteurs de poids lourds au sujet des mesures préventives qu'ils peuvent prendre pour éviter la présence de clandestins dans les camions. "Si les chauffeurs sont pris avec des illégaux à bord en Grande-Bretagne, ils reçoivent une amende importante, alors qu’ils ne sont pas responsables", a expliqué le Secrétaire d’Etat. Il souhaite aussi envoyer un officier de liaison de l'Office des étrangers à Paris pour améliorer la coopération avec la Belgique. Il demandera donc à la France d'envoyer un tel officier à Bruxelles.

Foto Kurt bvba