Le dernier Belge condamné à la peine capitale arrêté au Brésil

Condamné à la peine capitale en 1995, peine commuée en détention à perpétuité, Stephane Peigneux avait profité d’une autorisation de sortie pour prendre la fuite en 2012. Il vient d’être arrêté au Brésil. L'information est révélée par les journaux du groupe Mediahuis.
Nicolas Maeterlinck

Stephane Peigneux avait été condamné en 1995 à la peine capitale pour l’assassinat de sa femme. Il était le dernier à avoir été condamné à mort dans notre pays, une peine qui a été ensuite supprimée du code pénal.

Comme la Belgique n’appliquait plus la peine de mort depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, cette peine était commuée automatiquement en détention à perpétuité.

Après avoir purgé 20 ans de prison Stephane Peigneux, un bijoutier de Tongres s’était enfui en 2012 en profitant d’une autorisation de sortie. Après trois ans de recherches, les enquêteurs ont finalement retrouvé sa trace au Brésil.

L’homme devrait être rapidement livré à la Belgique où il devra retourner en prison purger le reste de sa peine.
 

Les plus consultés