Les exportations belges perdent du terrain dans le monde

Entre 1995 et 2012, la part belge dans les exportations mondiales a diminué de près d’un tiers, indique le Bureau du Plan. Il y a 3 ans, nos exportations représentaient ainsi 2,58% de toutes les exportations mondiales, contre encore 3,74% quelque 17 ans plus tôt, précise le quotidien L’Echo.

La diminution du pourcentage belge dans les exportations au niveau mondial s'est accélérée en 2007, lors du début de la crise économique et financière.

Plusieurs causes expliquent ce recul. "D'abord une perte de compétitivité. Cet effet s'est surtout marqué pendant la période allant de 1995 à 2007. Ensuite, c'est la destination de nos exportations qui est pointée. Pour une large part, nos entreprises vendent leurs produits dans les pays voisins. Or, la 'vieille Europe' connaît des taux de croissance économique faméliques depuis plusieurs années. Ce qui se répercute forcément sur les carnets de commandes", explique L'Echo.

Par contre, la qualité des produits exportés n'a pas influencé la part de marché belge. "Si la Belgique a perdu du terrain sur le marché des véhicules et de l'acier - qui n'est lui-même pas dans une forme olympique -, elle a grignoté des parts du marché de la chimie et de la pharmacie", précise encore le quotidien financier.