Plus de 286.000 Belges interdits de jeu

L’an dernier, quelque 286.096 Belges étaient interdits de jeux du hasard sur le territoire. Quelque 122.000 d’entre eux subissaient un règlement collectif de dettes, indiquent les chiffres de la Commission des jeux de hasard repris par les journaux de Sud Presse.

Parmi ces joueurs "interdits" de jeux de hasard en Belgique en 2014, on retrouve aussi 95.481 individus qui ne peuvent plus jouer en raison d'une décision d'un juge de paix. Parmi eux, il y a des dépressifs, des personnes âgées ou condamnées par la justice.

Il y a également des personnes qui demandent volontairement de ne plus pouvoir entrer dans une salle de jeux. Ce sont majoritairement des habitants du Hainaut (3.049 personnes) qui ont demandé l'an dernier qu'on leur interdise de jouer.

Le fait que 122.000 Belges interdits de jeu soient en règlement collectif de dettes s’explique par le fait que depuis le 1er septembre 2013, une nouvelle mesure est entrée en vigueur en Belgique. Elle exclut strictement du jeu toute personne admise en règlement collectif de dettes, jusqu’à ce que la dette ait été complètement remboursée.

La Commission des jeux de hasard a enregistré dans une base de contrôle toutes les données relatives aux personnes concernées, afin que les opérateurs de jeux puissent vérifier à tout moment l’identité des joueurs qui veulent miser de l’argent dans leur casino. Les personnes touchées par cette mesure se voient normalement refuser l’entrée dans les casinos.

BELGA/LALMAND