Brussels Airport : des contrôles par scanner défectueux

D’après le quotidien Het Laatste Nieuws, des agents de l’aéroport international de Zaventem mettraient en garde contre le fait que jusqu’à la moitié des contrôles automatiques de passeports effectués par scanner seraient défectueux, depuis plusieurs mois. La police fédérale confirme qu’au moins un des scanners utilisés présente un défaut.

En 2013, la police de l'aéroport a intercepté 1.419 voyageurs en possession de faux documents d'identité ou de passeports dont la date avait expiré. Ce qui fait près de quatre voyageurs par jour interceptés pour des documents qui ne sont pas en règle.

Or les risques que davantage de passagers, y compris des criminels en fuite ou des terroristes, passent à travers les mailles du filet ne sont pas exclus. Le scanner utilisé pour déceler, lors d'un deuxième contrôle, les falsifications les plus sophistiquées des documents d'identité serait en effet défectueux depuis quelque temps, indique le quotidien populaire Het Laatste Nieuws.

La police fédérale concède qu'il y a bien un problème avec l'appareil, mais assure qu'il doit être réparé la semaine prochaine.

Le 21 avril prochain, des responsables de la commission Schengen doivent vérifier si les contrôles de sécurité effectués à l'aéroport satisfont bien aux normes en vigueur.

Nicolas Maeterlinck