Piratage des sites de médias: 2 mineurs interpellés

Deux suspects mineurs seront auditionnés dans le cadre des attaques informatiques qui ont touché les groupes Rossel et IPM en début de semaine, indique vendredi le parquet de Bruxelles. Les plaintes déposées par les deux groupes ont été jointes. L'enquête est menée par la Computer Crime Unit de la police fédérale de Bruxelles, qui a identifié les suspects mercredi.
AP2002

Un juge d'instruction de Bruxelles a été désigné jeudi pour des faits de hacking et de sabotage informatique sur base d'une plainte contre X. Les soupçons portent sur deux mineurs: M., né en 1999, et A., né en 1997.

Des perquisitions ont été menées à trois adresses distinctes et des éléments en relation avec les faits ont été découverts à au moins un endroit. L'analyse du matériel saisi est en cours.

Le groupe Rossel avait porté plainte à la police lundi et au parquet mercredi au sujet du piratage informatique qui a touché ses sites entre dimanche et mercredi. Le groupe IPM avait fait de même à la suite des attaques dont il a été victime. L'ensemble des plaintes ont été jointes, selon une porte-parole du parquet.

L'enquête doit aussi déterminer si d'autres suspects sont liés au dossier. "Si l'enquête démontre que des majeurs sont impliqués dans ces faits, ceux-ci seront passibles d'une peine de prison allant d'un à cinq ans, d'une amende de 26.000 à 100.000 euros ainsi que du remboursement des dommages encourus", conclut le parquet.